Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Autoconstruction Monceau

Autoconstruction Monceau

Suivez notre parcours, étape par étape, tout au long de la construction de 4 maisons écologiques en balots de pailles

Publié le par David
Publié dans : #Autoconstruction, #Eco-construction, #Maison en paille, #Maison écologique, #Ossature bois

Balcon qui n'en est pas vraiment un car il ne sera pas vraiment question, ici, d'installer un transat et faire bronzette un bon verre à la main. Cette plateforme est en fait le toit du séjour (qui dépasse du reste du bâtiment), c'est un élément du design décidé par les architectes. En même temps ce sera également un moyen d'accès pour faciliter le nettoyage de l'extérieur des vitres.

Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.
Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.
Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.

Tout d'abord, on installe une membrane de pare-vapeur, membrane cousine du Roofing. La méthode est d'ailleurs identique.

On cloue les poutres qui permettrons de placer l'isolant et un plancher en OSBOn cloue les poutres qui permettrons de placer l'isolant et un plancher en OSBOn cloue les poutres qui permettrons de placer l'isolant et un plancher en OSB

On cloue les poutres qui permettrons de placer l'isolant et un plancher en OSB

On s'occupe ensuite de placer le garde-corps, qui n'en est pas vraiment un mais qui fait également partie de l'esthétique de la maison ( un garde corps sur un balson qui mesurer au moins 1 mètre de haut).
On s'occupe ensuite de placer le garde-corps, qui n'en est pas vraiment un mais qui fait également partie de l'esthétique de la maison ( un garde corps sur un balson qui mesurer au moins 1 mètre de haut).On s'occupe ensuite de placer le garde-corps, qui n'en est pas vraiment un mais qui fait également partie de l'esthétique de la maison ( un garde corps sur un balson qui mesurer au moins 1 mètre de haut).On s'occupe ensuite de placer le garde-corps, qui n'en est pas vraiment un mais qui fait également partie de l'esthétique de la maison ( un garde corps sur un balson qui mesurer au moins 1 mètre de haut).
On s'occupe ensuite de placer le garde-corps, qui n'en est pas vraiment un mais qui fait également partie de l'esthétique de la maison ( un garde corps sur un balson qui mesurer au moins 1 mètre de haut).On s'occupe ensuite de placer le garde-corps, qui n'en est pas vraiment un mais qui fait également partie de l'esthétique de la maison ( un garde corps sur un balson qui mesurer au moins 1 mètre de haut).

On s'occupe ensuite de placer le garde-corps, qui n'en est pas vraiment un mais qui fait également partie de l'esthétique de la maison ( un garde corps sur un balson qui mesurer au moins 1 mètre de haut).

On ajoute une nouvelle couche de pare-vapeur sur la hauteur.On ajoute une nouvelle couche de pare-vapeur sur la hauteur.

On ajoute une nouvelle couche de pare-vapeur sur la hauteur.

Elément important également, l'étanchéité à l'air. Nous calfeutrons donc les moindres interstices qui l'aisseraient passer l'air.

Elément important également, l'étanchéité à l'air. Nous calfeutrons donc les moindres interstices qui l'aisseraient passer l'air.

L'isolant que nous utilisons ici est de la fibre de bois pressé en matelas.L'isolant que nous utilisons ici est de la fibre de bois pressé en matelas.

L'isolant que nous utilisons ici est de la fibre de bois pressé en matelas.

On referme ensuite avec les panneaux d'OSBOn referme ensuite avec les panneaux d'OSBOn referme ensuite avec les panneaux d'OSB
On referme ensuite avec les panneaux d'OSBOn referme ensuite avec les panneaux d'OSB

On referme ensuite avec les panneaux d'OSB

Sur ce plancher et les parois, nous collons une nouvelle couche de pare-vapeur. Celle-ci servira surtout d'accroche pour la membrane bitumeuse qui viendra se coller dessus ensuite.Sur ce plancher et les parois, nous collons une nouvelle couche de pare-vapeur. Celle-ci servira surtout d'accroche pour la membrane bitumeuse qui viendra se coller dessus ensuite.

Sur ce plancher et les parois, nous collons une nouvelle couche de pare-vapeur. Celle-ci servira surtout d'accroche pour la membrane bitumeuse qui viendra se coller dessus ensuite.

Après cela, on colle des coins de bitume sur les arrêtes de la plateforme.Après cela, on colle des coins de bitume sur les arrêtes de la plateforme.Après cela, on colle des coins de bitume sur les arrêtes de la plateforme.
Après cela, on colle des coins de bitume sur les arrêtes de la plateforme.

Après cela, on colle des coins de bitume sur les arrêtes de la plateforme.

On applique une couche d'accroche sur le tuyau d'évacuation des eaux de pluie en plomb (appelé "gargouille")et on troue la paroie.On applique une couche d'accroche sur le tuyau d'évacuation des eaux de pluie en plomb (appelé "gargouille")et on troue la paroie.

On applique une couche d'accroche sur le tuyau d'évacuation des eaux de pluie en plomb (appelé "gargouille")et on troue la paroie.

Le balconLe balcon
Le balcon
Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.
Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.
Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.
Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.

Après avoir appliqué une couche de mastique bitumeux sur l'emplacement de la gargouille, on peut enfin placer cette dernière par le trou qui lui est destiné. Au préalable, on protège le tuyau afin de ne pas avoir de trace de mastique, ce qui ne serait pas des plus esthétique. On s'assure que le plomb soit le plus possible contre les parois et on fixe à l'aide de grosses agrafes.

Le balconLe balcon
Une nouvelle fois à l'aide du chalumeau, nous pouvons enfin coller (ou plutôt souder) la membrane de bitume à la couche d'accroche. Sur le sol...
Une nouvelle fois à l'aide du chalumeau, nous pouvons enfin coller (ou plutôt souder) la membrane de bitume à la couche d'accroche. Sur le sol...Une nouvelle fois à l'aide du chalumeau, nous pouvons enfin coller (ou plutôt souder) la membrane de bitume à la couche d'accroche. Sur le sol...Une nouvelle fois à l'aide du chalumeau, nous pouvons enfin coller (ou plutôt souder) la membrane de bitume à la couche d'accroche. Sur le sol...
Une nouvelle fois à l'aide du chalumeau, nous pouvons enfin coller (ou plutôt souder) la membrane de bitume à la couche d'accroche. Sur le sol...Une nouvelle fois à l'aide du chalumeau, nous pouvons enfin coller (ou plutôt souder) la membrane de bitume à la couche d'accroche. Sur le sol...

Une nouvelle fois à l'aide du chalumeau, nous pouvons enfin coller (ou plutôt souder) la membrane de bitume à la couche d'accroche. Sur le sol...

... puis les parois et les coins. Tout cela en s'assurant de ne laisser aucun plis ou bulle d'air.... puis les parois et les coins. Tout cela en s'assurant de ne laisser aucun plis ou bulle d'air.
... puis les parois et les coins. Tout cela en s'assurant de ne laisser aucun plis ou bulle d'air.

... puis les parois et les coins. Tout cela en s'assurant de ne laisser aucun plis ou bulle d'air.

Commenter cet article